index du blog

http://warhammer-old-school.blogspot.comImage HTML map generator

LE SAVIEZ VOUS ? / LA CAMPAGNE DES PIERRES DU DESTIN


DOOMSTONES 

Les Pierres du  Destin (Doomstones en version originale) est une campagne pour la 1ère version de Warhammer, le jeu de rôle. Les aventuriers, lancés à la recherche de 4 cristaux aux pouvoirs fantastiques, correspondant chacun à un élément, doivent échapper aux nombreux périls qu'ils vont rencontrer sur leur chemin durant les 5 épisodes dont elle se compose :

Le Feu dans la Montagne
Le Sang dans les Ténèbres
La Mort sur son Rocher
la Guerre au Royaume des Nains
Cœur du Chaos



La campagne des Pierres du Destin est souvent mal aimée. Jugée d'un intérêt peu convaincant, l'intrigue scénaristique, assez convenue, se rapproche davantage d'un portes/monstres/trésors d'un D&D des premiers temps dont Warhammer s'est justement donné pour ambition initiale de se démarquer. C'est vrai que les deux premières aventures, le Feu dans la Montagne et le Sang dans les Ténèbres, font la part belle aux donjons. Personnellement, je l'ai déjà dit, j'aime bien incorporer ce genre de passage old school dans les aventures que je fais jouer à mes PJs. On aime ou on n'aime pas, comme toujours c'est une question de goût. Mais son plus gros défaut, me semble-t-il, est très certainement d'arriver après les aventures épiques de la campagne de l'Ennemi Intérieur. En vérité, les reproches dont on accable les Pierres du Destin ne sont pas fondés sans raison. Pour cause, il s'agit en fait de l'adaptation pour Warhammer de "The Complete Dungeon Master" (CDM) une série de 4 modules publiés entre 1984 et 1987, formant une campagne destinée à être jouée dans de multiples Jdr à l'univers fantasy (Donjon & Dragon, AD&D ou Runequest, principalement). 

CDM1 "The Halls of The Dwarfen Kings
CDM2 "The Lost Shrine of Kasar-Khan"
CDM3 "The Watchers of the Sacred Flame"
CDM4 "The Feathered Priest"




MAIS ALORS, COMMENT SE FAIT-CE ?

Hé bien, entre 1990 et 1992, c'est Flame Publications, la filiale jeu de rôle de Games Workshop - qui avait justement abandonné le JdR à la fin des 80's pour se consacrer au développement plus lucratif de ses jeux de wargame - qui détient les droits de publication pour la gamme Warhammer JdR. Comme il faut relancer l'intérêt des joueurs, ou en d'autres termes qu'il faut être rentable dans de brefs délais, il est décidé de publier rapidement une nouvelle campagne. Business is business. Ca tombe bien, il se trouve que Simon Forrest, l'auteur des 2 premiers épisodes de CDM, vient d'être embauché par Games Workshop en tant qu'éditeur pour le magazine White Dwarf. La campagne CDM se déroulant dans un univers fantasy générique, la conversion est facilement réalisable pour être jouée dans le contexte du Vieux Monde. C'est le responsable de cette conversion, Graeme Davis, auteur incontournable de l'histoire de Warhammer, qui nous le dit : un des plus gros changements nécessités était juste de transformer les créatures humanoïdes que les aventuriers combattent dans CDM par les Orques de l'univers de Warhammer. 

Il existe d'autres différences entre les 2 moutures. Malheureusement, la différence majeure ne fait pas honneur à celle de Warhammer. Tout le joli matériel que contenaient les boites de jeu de CDM - des planches de donjons, des cartes de Pnjs, un écran pour le MdJ, des cartes, des plans, etc, - disparaissent complétement de la version Warhammer pour des raison de réalité économique. Business is business, encore. 


En contrepartie, pourrait-on dire, les joueurs de Warhammer sont gratifiés d'un cinquième volet, celui initialement prévu pour CDM, CDM5 "Deep Water Shallow Graves" n'ayant jamais vu le jour. En 1995, Hogshead Publishing récupère la licence Warhammer qui était une nouvelle fois tombée dans les méandres du warp, réédite les 4 premiers tomes de la campagne de Pierres du Destin et lui donne une conclusion avec Cœur du Chaos.

Mon article reprend en résumé celui paru dans le magazine Warpstone 16#, que voici :





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire