index du blog

http://warhammer-old-school.blogspot.comImage HTML map generator

REFLEXION / LES ANCIENS SLANNS


L'HISTOIRE CONNUE DES SLANNS

Dans l'univers de Warhammer, les Anciens Slanns sont des créatures légendaires, une race très ancienne née il y a d'innombrables années sur un monde inconnu dans la galaxie, à des années-lumières du Monde Connu (terme qui désigne la planète de Warhammer Fantasy). Ces créatures étranges, insondables, d'une intelligence cosmique, ont appris à voyager de mondes en mondes par un système complexe de portails inter-dimensionnels grâce à leurs connaissances astrophysiques, mystico-philosophiques et magiques. 

Selon des conjectures inconnues, les Anciens Slanns découvrent le Monde Connu  il y a environ 10,000 ans. Ils déplacent l'orbite de la planète afin de mettre fin à la période glaciaire qui empêche le développement des créatures humanoïdes qui la peuplent et créent de gigantesques portails inter-dimensionnels. Ils font de fréquents aller-retour pendant plusieurs millénaires, apportant avec eux de nouvelles formes de vies animales et végétales et aidant le développement de celles qu'ils ont laissé auparavant par les manipulations génétiques et le clonage.

Il y a environ -8500 ans avant Sigmar, les Anciens Slanns jettent leur dévolu sur les Elfes. Ils les emmènent sur un archipel situé au milieu du Grand Océan et leur enseignent une partie de leurs connaissances. 
Sur cette image tirée de la 2ème édition de Warhammer Fantasy Battle, on voit un Ancien Slann à gauche et un de ses descendants de Lustrianie, à droite.
Il y a 7000 ans avant Sigmar, les deux grands portails inter-dimensionnels s'effondrent pour une raison inconnue.  Les zones d'instabilité dimensionnelle qui en résultent permettent le passage dans le monde matériel de conscience et d'entités cosmiques  - dieux et démons - ainsi qu'une gigantesque quantité de matière protoplasmique qui compose les espaces intermédiaires. C'est cette pure essence de Chaos qui va modeler le Monde Connu et ses créatures tels que nos aventuriers le connaissent en 2512 CI.




ARCHEO-GAMESWORKSHOPOLOGIE

Comme souvent chez Games Workshop, les origines des univers de leurs jeux se perdent dans le brouillard et la confusion des différentes lignes éditoriales. Par chance, des exégètes passionnés nous permettent de suivre la lumière à travers ce protoplasme opaque. Le travail de résumé et de synthèse des auteurs du Verrah Rubicon est une nouvelle fois à louer ! Je vous encourage à suivre ces liens et à lire les passages correspondants afin d'avoir une compréhension plus complète et détaillée de ce que je vais résumer ci-dessous.

Les Slanns
Les Slanns - et leur Héritage -
Slann'O'War
Slann'O'War II : Metal Edition

Alors pourquoi diantre l'univers de Warhammer, le jeu fantastique, a t-il des origines spatiales ? Pourquoi ne pas simplement le faire surgir de la volonté d'une divinité démiurge, comme dans la plupart des cosmogonies fantastiques ?


Rick Priestley
C'est que Rick Priestley, un des membres fondateurs de Games Workshop avait dans les cartons un jeu de combat de figurines dans un univers futuriste de science fiction - Rogue Trader - qui devait devenir quelques années plus tard Warhammer 40,000. Pour des raisons tristement prosaïques, la conjecture économique de la société GW à cette époque "nécessitait" la sortie préalable d'un jeu qui se situait dans un univers fantastique. Les règles de Rogue Trader servirent donc de squelette à celles du premier Warhammer Fantasy Battle. Et c'est ainsi que le jeu de bataille fantastique hérita de l'existence des Anciens Slanns à la source de son univers. Les Anciens Slanns sont l'avatar génétique improbable, le maillon héréditaire bâtard entre les deux univers de Warhammer, Fantasy Battle et 40,000. 

Les références sont encore floues dans ce premier opus mais l'explication de cette cosmogonie commune aux univers fantasy et 40000 s'éclaircit dans la 2ème édition de Warhammer Fantasy Battle. Elle est finalement complétement assumée et clairement revendiquée lors de la 3ème version qui coïncide plus ou moins avec l'apparition de Rogue Trader. 

SOURCES D'INSPIRATION POSSIBLES

Il est encore plus scabreux d'identifier scrupuleusement une influence à la création artistique de ces créatures galactiques. Le plus facile serait évidemment de poser directement la question à Rick Priestley. Peut-être que cela a déjà été fait mais je n'en ai pas trouvé la trace sur le net.

Les Reptiles, les Serpents et les Dragons existent dans de nombreux contes et mythes de la culture populaire et fantastique. Les reptiles humanoïdes extraterrestres regorgent également dans les univers de science fiction. De nombreuses spéculations ufologiques, théories complotistes et mouvements sectaires de tout poils allèguent également l'existence, dans notre monde réel, de créatures  humanoïdes extraterrestres à la technologie ultra-développée ayant révélé et légué des connaissances supérieures à d'anciennes civilisations terrestres (sumériennes, mayas, etc.) leur permettant de la sorte une avancée extraordinaire. L'origine des Anciens Slanns éclot dans ce pataugis fertile. 


Parmi tout ce fatras, c'est aux Elohim du mouvement Raëlien que les Anciens Slanns semblent emprunter le plus :  les Elohim, créatures extraterrestres techniquement avancées, auraient favorisé l'émergence et le développement de la vie terrestre créée par ingénierie génétique dans leurs laboratoires cosmiques. Il est aussi question de clonage. 



SLANNS, TROP SLANNS

Quelles qu'aient été les raisons qui ont motivé l'entreprise des Anciens Slanns sur le Monde Connu, les chances que les habitants de la petite planète de Warhammer les comprennent un jour ont totalement disparu dans le cataclysme de la destruction des portails inter-dimensionnels des pôles et la lente décadence de la civilisation Slann établie en Lustrianie. Leurs descendants, les Prêtres-Mages Slanns, corrompus par les fièvres et les miasmes de la jungle, ont oublié leurs inénarrables connaissances. Claustrés dans leurs temples, leur mission de poursuite du travail cosmique de leurs ancêtres se perd dans la contemplation des éternités cosmiques et un salmigondis de rituels abscons. Dans le meilleur des cas, on peut imaginer que les arcanes Elfiques les plus immémoriales d'Ulthuan relatent quelques bribes de ce mythe cosmogonique et de ce Grand Œuvre. Quant aux Humains du Vieux Monde, seuls une poignée d'érudits et de sorciers parmi les plus éveillés semblent connaitre l'existence des Anciens Slanns.

Alors, les expérimentations galactiques des Anciens Slanns répondaient-elles à un dessein prométhéen visant à lutter contre le Chaos et à promouvoir la Vie où, comme le laisse supposer le passage du livre des règles, avaient-ils des intentions moins bien avisées et voulaient-ils réduire en esclavage les créatures du Monde Connu 

Il est selon moi peu vraisemblable que les Anciens Slanns aient été guidés par un idéalisme purement charitable et utopique. Étant des amphibiens - des reptiliens, en somme -, je suis plutôt enclin à penser que leur entreprise était déterminé par un réflexe archaïque de survie de leur espèce. En cela, je fais référence à la théorie du cerveau triunique (notamment du cerveau reptilien). En outre, l'étendue et la profondeur de leurs connaissances, leur hyper-conscience de l'essence du Chaos ont selon moi conditionné l'objectivité impartiale des moyens mis en œuvre : le clonage et les manipulations génétiques. On est en plein dans un système dystopique qui rappelle le Meilleur des Mondes d'Aldous Huxley (par exemple) dans lequel la primauté de la finalité entraine de façon immuable à l'inverse du but intenté.



On peut même supposer que leur science du temps leur permettait une forme de prescience de l'issu de leur entreprise. Cette intuition m'inspire une dernière supposition : le dessein des Anciens Slanns n'était-il pas, en fait, de découvrir dans la profondeur des galaxies des races douées d'intelligence auxquelles transmettre leur savoir (ou du moins une partie) afin qu'elles réussissent dans cette lutte éternelle contre les forces primordiales du Chaos, là ou eux, contraints par l'irréfrénable nécessite de leur nature biologique de leur intelligence, savaient qu'ils allaient conséquemment échouer ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire