index du blog

http://warhammer-old-school.blogspot.comImage HTML map generator

LE SAVIEZ-VOUS ? / JOHN BLANCHE / 'HROTHYOGG'S TOWER


Même pas peur de rentrer !!

'Hrothyogg's Tower est une de ces superbes illustrations intérieures en couleur pleine page de WFRP1 qui ont marqué mon imaginaire d'adolescent. Celle-ci est réalisée par John Blanche. Cette tour lugubre, au milieu des flots déchainés semble renfermer plus d'un mystère ! A l'instar de cet aventurier solitaire, je pars à l'aventure du donjon du net dans l'intention de les résoudre.


Cette illustration est utilisée pour la couverture du Castle Drachenfels, un supplément officiel qui propose quelques nouvelles règles, la description du château et un scénario de Carl Sargent qui se déroule dans le dit château. La forteresse de Constant Drachenfels, un puissant enchanteur, se situe au plus profond des Montagnes Grises. Sauf qu'on imagine mal une mer dans les Montagnes Grises...d'ailleurs il n'y en a pas, même pas un petit lac. La carte des environs tirée du livre nous le prouve. 
Aucune trace d'un lac, je vous dis !

Le Château de  Drachenfels est publié en 1992 alors que le dessin de John blanche apparait dans WFRP1 en 1986. On est par conséquent en droit de penser que le dessin de cette forteresse ne représente pas le château Drachenfels !

Comme souvent, c'est l'équivoque...C'est se perdre en conjectures et en arguties que de vouloir établir une chronologie. Il faut se rendre à l'évidence que l'utilisation des illustrations dans l'univers de Warhammer est pour le moins plastique. Celles présentes dans le livre des règles sont un assemblage hétéroclite qui emprunte autant à Warhammer Fantasy Battle - légitimement, car WFRP1 et WFB, du moins jusqu'à la 3/4ème édition, partagent le même univers - , qu'à Donjons et Dragons, dont l'héritage, même si WFRP cherche d'une certaine manière à s'en acquitter, est aussi prégnant qu'inévitable. 

Pour preuve, l'illustration qui nous intéresse est reprise pour illustrer l'arrière du livret de quête des Sorciers de Morcar - une extension pour Heroquest publiée en 1993 - et la couverture du supplément Apocrypha 2 : Chart of Darkness - un supplément officiel qui regroupe un pelle-mêle de nouvelles règles, du background et des scénarios - paru en 2000.




Mais regardez au loin, là, comme surgissant au beau milieu de cette horde d'orques, dessous le spectre de ce sorcier maléfique, n'est-ce pas notre château ? Oui, c'est bien lui qui apparait en arrière plan des couvertures de Warhammer Companion de Games Workshop et de l'Apocrypha Now de Hogshead ! 

Comparée à celle du château de Drachenfels, quand on voit cette illustration, ça donne encore moins envie d'y aller...

Graeme Davis nous apprend sur son blog que ce dessin a été réalisé par Josh Kirby pour illustrer The Tower of Screaming Death, un jeu de plateau se situant dans l'univers de Warhammer dans lequel une bande d'orques explore la tour d'un sorcier. Comme le projet a été abandonné, l'illustration a été reprise au compte des deux suppléments WFRP.  

Bon, au risque de nous perdre complétement dans l'iconographie scabreuse de l'univers de Warhammer, encore plus labyrinthique que les couloirs de ce château, engageons-nous sur une autre piste. 

Ce nom, 'Hrothyogg ! 'Hrothyogg's...Essayez de le prononcer ! Vous êtes d'accord avec moi, ce nom imprononçable semble être le résultat d'un jet de dé catastrophique dans la table de génération aléatoire des noms de démons dans Realm of Chaos : Slaves to Darkness. Et pourtant non, car lorsqu'on fait une recherche dans l'univers fantastique de Warhammer, on apprend que ce doux patronyme appartient à un légendaire Ogre Capitaine Mercenaire de la bande des Pay-Swords qui nous est présenté dans le White Dwarf 79 de juillet 1986. La page du Verrah Rubicon consacré aux Ogres reprend ces informations.
Souriez pour la photo ! Ouis-ti-ti !


1986 ! Les dates coïncident entre le dessin de John Blanche et cette figurine de Jes Goodwin. On sent qu'on touche au but ! On en est même presque persuadé lorsqu'on regarde plus précisément l'illustration de John blanche. Le soleil rouge grimaçant qui apparait sur l'étendard fouetté par le vent accroché à la tour principale de la forteresse est le même que celui qui se trouve sur la ceinture de notre vilain Ogre, et qui en fait symbolise la Gueule (ou la Grande Panse, comme il est dit dans WFRP1), le Dieu principal des Ogres. 

On retrouve notre Ogre dans ces pérégrinations car il a eu l'affabilité de nous envoyer des cartes postales de ses voyages. Sur celle ci-dessous, il guerroie à la solde de l'armée naine de Karak-Kadrin dans la bataille du goulet de la Jambe Brisée.

'Hrothyogg à la montage.

Il fait aussi la couverture du tome de la Guerre aux Royaumes des Nains, le 4ème volet de la campagne des Pierres du Destin paru en 1990...et du GameMaster Publication 4#, qui est le magazine d'une petite compagnie de TSR, pour illustrer un scénario écrit par Simon Forrest, the Awakening. On retrouve d'ailleurs un article de Graeme Davis dans ce numéro. Carl Sergant et Paul Cockburn, qui ont tous les deux collaborés à la création et au développement de WFRP1, y sont également allés de quelques articles dans d'autres numéros.

Bref, tout se mélange. On est en pleine consanguinité. En fait, le milieu du jeu de rôle des 80s/90s fait penser à un maelström bouillonnant de création dans lequel tout le monde était influencé par le travail de tout le monde, et où les acteurs allaient et venaient avec des idées et des travaux inachevés plein la tête. 

Alors, j'ai tout compris ! 'Hrothyogg's Tower, c'est la forteresse d'un Ogre capitaine mercenaire. Comme il est sympa, quand il part en maraude, il la loue à Drachenfels, un pote magicien qui est en galère d'un donjon pour tourmenter des aventuriers. Comme Constant aime taquiner le gougeon entre deux invocations, grâce à ses pouvoirs magiques incommensurable, il fait apparaitre un petit lac.

Comme disait E&R, nous ne voyons pas d'autres explications...



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire